BUGEAUD (T. R.)


BUGEAUD (T. R.)
BUGEAUD (T. R.)

BUGEAUD THOMAS ROBERT, marquis de la Piconnerie (1784-1849) duc d’Isly et maréchal de France

Issu d’une famille irlandaise qui avait émigré en France, Bugeaud s’engage dans l’armée en 1804, comme vélite, dans les grenadiers à pied de la garde impériale. Il est promu caporal à Austerlitz et blessé à Pultusk; il combat ensuite en Espagne, où il devient capitaine sous les ordres du général Lamarque. Il met en déroute un régiment anglais, ce qui lui vaut le grade de lieutenant-colonel, et il est promu colonel à son retour en France. Il se rallie à Napoléon pendant les Cent-Jours et combat avec succès les Autrichiens en Savoie. Licencié de l’armée à la seconde Restauration, il se retire dans sa propriété de La Durantie, près d’Excideuil en Périgord, et s’occupe d’améliorer l’exploitation de ses terres en employant le plâtre comme engrais et en développant la culture de la betterave. Au moment de la guerre d’Espagne, le gouvernement refuse sa demande de réintégration dans l’armée. Adhérant à l’opposition libérale, il est en vain son candidat à une élection en Dordogne en 1829.

La monarchie de Juillet le rappelle à l’activité comme maréchal de camp et il est élu député d’Excideuil en juillet 1831; il représente la Dordogne à la Chambre jusqu’à sa mort. Attaché à une politique conservatrice et aux intérêts de l’agriculture, il est un défenseur intransigeant du protectionnisme douanier. Il est chargé de la garde de la duchesse de Berry dans la citadelle de Blaye; cette fonction lui vaut la haine des légitimistes et l’accusation de «geôlier» en janvier 1834 par le député républicain Dulong; il s’ensuit un duel au cours duquel Dulong est tué. Lors de l’insurrection d’avril 1834, Bugeaud commande une brigade dont certains soldats se livrent à des massacres, notamment rue Transnonain. Les républicains en font porter la responsabilité à Bugeaud, dont l’impopularité persiste à Paris. Envoyé en Algérie, il remporte un premier succès à La Sikkah le 6 juillet 1836. Sous le ministère Molé, comme lieutenant-général, il conclut le traité de la Tafna avec Abd el-Kader le 30 octobre 1837; c’est un compromis équivoque reconnaissant à Abd el-Kader une autorité mal définie sur l’Ouest algérien. Rentré en France, Bugeaud passe pour peu favorable à l’extension de la conquête lorsqu’il est nommé gouverneur général de l’Algérie par le ministère Thiers en 1840. C’est pourtant sous son commandement que la domination française s’étend: il obtient une augmentation des effectifs, crée des colonnes mobiles, améliore le sort des soldats auprès desquels il gagne une popularité qu’illustre la célèbre chanson La Casquette du père Bugeaud . La conquête se double d’un effort de colonisation agricole avec la création des bureaux arabes. Maréchal de France en juillet 1843, il obtient la permission d’attaquer le Maroc, qui aidait Abd el-Kader toujours révolté. Sa victoire sur l’Isly, le 14 juillet 1844, lui vaut le titre de duc d’Isly; il traque ensuite Abd el-Kader, qui doit se rendre en 1847. À cette date, Bugeaud, qui était en désaccord avec plusieurs de ses officiers, et surtout avec le maréchal Soult, président du Conseil, avait donné sa démission. Au moment de la révolution de février 1848, il reçoit le commandement de l’armée et de la garde nationale à Paris, mais Louis-Philippe, en abdiquant, ne lui donne pas la possibilité de résister à l’émeute. Il est porté à la Constituante par une élection partielle à l’automne de 1848; les conservateurs songent à lui pour une candidature à la présidence de la République, mais il se désiste en faveur de Louis-Napoléon. Celui-ci, élu président, le nomme commandant en chef de l’armée des Alpes. Il venait d’être élu par la Charente-Inférieure à la Législative, lorsqu’il mourut du choléra.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bugeaud — (spr. Büschoh), Thomas Robert B., Marquisdela Piconnerie, Herzog von Isly, geb. 1784 in Limoges, trat jung als gemeiner Soldat in die Armee, wurde 1814 Oberst u. befehligte 1815 die Avantgarde in Suchets Corps. Während der Restauration inactiv,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Bugeaud — (spr. büscho), Thomas Robert, Marquis de la Piconnerie, Herzog von Isly, franz. Marschall, geb. 15. Okt. 1784 in Limoges, gest. 9. Juni 1849 in Paris, trat 1802 in die Armee, nahm an den Feldzügen Napoleons I., namentlich in Spanien, teil und… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Bugeaud — (spr. büschoh), Thomas Rob. de, Marquis de la Piconnerie, Herzog von Isly, franz. Marschall, geb. 15. Okt. 1784 zu Limoges, unter Napoleon I. Oberst, schloß sich 1830 Ludwig Philipp an, ging 1836 nach Algerien, ward 1840 Generalgouverneur das.,… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Bugeaud — (Büschoh), Thomas de, Marquis de la Piconnerie, franz. Marschall, Herzog von Isly, geb. den 15. Oct. 1784 zu Limoges, trat 1799 als gemeiner Soldat ein, war 1814 Oberst und zeichnete sich durch glückliche Vorpostengefechte aus. Nach der… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Bugeaud — (Thomas Robert, marquis de La Piconnerie, duc d Isly) (1784 1849) maréchal de France. Gouverneur général de l Algérie (1840 1847), il acheva sa conquête et vainquit les Marocains sur l Isly (1844) …   Encyclopédie Universelle

  • Bugeaud —   [by ʒo], Thomas Robert, Marquis de la Piconnerie [dəlapikɔn ri], Herzog von Isly [i li] (seit 1844), französischer Marschall (seit 1844), * Limoges 15. 10. 1784, ✝ Paris 10. 6. 1849; war 1840 47 Generalgouverneur in Algier und richtete eine… …   Universal-Lexikon

  • Bugeaud — Thomas Robert Bugeaud Thomas Robert Bugeaud Naissance 15 octobre 1784 Limoges, France Décès 10 juin 1849 (à 64 ans) …   Wikipédia en Français

  • Bugeaud — Thomas Robert Bugeaud Thomas Robert Bugeaud, marquis de la Piconnerie, duc d Isly (* 15. Oktober 1784 in Limoges; † 10. Juni 1849 in Paris) war ein französischer General und Marschall von Frankreich. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Bugeaud, Thomas-Robert, duke d'Isly, marquis de la Piconnerie — ▪ marshal of France born Oct. 15, 1784, Limoges, Fr. died June 10, 1849, Paris       marshal of France who played an important part in the French conquest of Algeria.       Bugeaud joined Napoleon s imperial guard and later distinguished himself… …   Universalium

  • Bugeaud, Thomas-Robert, marquis de la Piconnerie, duke d'Isly — (1784 1849)    military figure    Thomas Robert Bugeaud, who was born in Limoges, after distinguishing himself as a young officer in the wars of the Empire, notably in spain, went over to the Bourbons (1814), then to napoleon i during the hundred …   France. A reference guide from Renaissance to the Present